Marquage contre le vol

Apéro-démontage

Apéro-démontage jeudi 22 novembre à partir de 17h à l’atelier.

Séminaire : La marche et le vélo en Guyane, pour un développement ambitieux et adapté

Venez partager votre expérience, échanger sur des cas concrets, et vous joindre aux visites terrain du 20 au 23 novembre.
Plus d’information .

Ouverture exceptionnelle

L’atelier sera ouvert exceptionnellement le mercredi 21 novembre, de 08 h à 12 h, puis de 15 h à 19 h, en raison du séminaire sur les modes de déplacements actifs en Guyane

Les autres permanences restent inchangées.

Le marquage contre le vol

Le marquage contre le vol de vélo est également appelé Bicycode.

Pourquoi ?

Plus de 400 000 vols de vélos sont recensés par an, soit ⅙ème des ventes.
Chaque année, plus de 150 000 vélos retrouvés abandonnés ne peuvent être restitués, faute d'identification, et seulement 2 à 3 % des victimes de vol récupèrent leur vélo.

Le vol décourage les cyclistes : près de un quart renonce à racheter un vélo. Les cyclistes qui rachètent un vélo après un vol se contentent bien souvent d'un vélo d'occasion ou bas de gamme. Globalement, le vol des vélos tire le marché du cycle vers le bas et fait perdre 80 000 cyclistes par an.

Qu'est-ce que c'est ?

Le marquage Bicycode consiste à graver sur le cadre des vélos un numéro unique et standardisé, référencé dans un fichier national accessible en ligne.

L'objectif du dispositif est de permettre la restitution des vélos volés à leurs propriétaires par les services de police / gendarmerie, et de lutter contre le recel et la revente illicite .

Le Bicycode est le seul dispositif reconnu par l'État pour la lutte contre le vol et le recel de vélos. Il est soutenu par le Ministère de l'Environnement et par le Ministère de l'Intérieur. Une convention de partenariat signée entre le Ministère de l'Intérieur et la FUB, met le fichier des vélos marqués à disposition des services de police et de gendarmerie nationale de l'ensemble du territoire pour permettre la restitution du vélo à son propriétaire.

Le Bicycode a été créé et mis en place par la FUB en 2004. Depuis 2004, plus de 202 000 vélos ont été gravés, grâce à un réseau de plus de 130 opérateurs de marquage, répartis sur tout le territoire français.

Le marquage Bicycode doit être visible. Reconnaissable facilement grâce à l'autocollant anti-corrosion bleu qui protège le cadre et met en valeur le numéro, il est généralement situé en haut du tube recevant la selle, côté pédalier.

À la Kaz à Vélo, nous possédons une machine de marquage Bicycode et vous proposons de marquer votre vélo au prix de 4 € par vélo (6 € pour les personnes n’étant pas adhérentes à l’association).

N’hésitez pas à passer nous voir à l'atelier ou à nous rendre visite lors de manifestations à l’extérieur.

Le prix du marquage comprend :

  • le marquage
  • l’étiquette « vélo marqué » à apposer sur votre vélo
  • le « passeport vélo » justifiant que vous êtes le propriétaire
  • les codes d’accès pour enregistrer votre vélo dans la base Bicycode
  • des conseils et dépliants vous expliquant les mesures à prendre pour éviter le vol de votre vélo

Comment bien attacher son vélo ?

Les 4 règles d'or

  • Achetez un bon antivol ! Les antivols de type câble ou boa se sectionnent en quelques secondes. Privilégiez de préférence l'achat d'un cadenas en U.
  • Cadenassez toujours votre vélo ! Même pour une courte durée, même à l'intérieur.
  • Attachez le cadre et si possible la roue avant. Un antivol fixe (ou de cadre) permet dans ce cas de verrouiller la roue arrière du vélo.
  • Faites marquer votre vélo. Le marquage Bicycode peut être réalisé en quelques minutes dans notre atelier ou lors de nos manifestations hors les murs.
  • Protégez vos roues et votre selle. Il existe des axes antivols à mettre en lieu et place d’axes classiques sur les roues et la selle.

Consulter le test des antivols réalisé par la FUB